Aide ?

Spiruline Fermière d’origine Provençale

Logo Solis Culturae Logo H.V.E (Haute Valeur Environnementale) Logo Ecocert, spiruline cultivée selon le label bio privé Ecocert

Découvrir la spiruline

4 février 2021

La spiruline est l’un des aliments les plus nutritifs et les plus complets que l’on trouve sur terre. L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en parle comme le « meilleur aliment pour l’humanité au 21ème siècle », tandis que l’UNESCO considère la spiruline comme l'aliment « idéal et le plus complet de demain ».

Cet être microscopique se développe dans des eaux chaudes, alcalines et riches en minéraux. Souvent considérée comme une micro-algue, la spiruline est une cyanobactérie filamenteuse, située à mi-chemin entre le règne végétal et le règne animal.

De sa re-découverte jusqu’à Ripley Fox

Il est très fréquent que l’on nous demande d’où vient la culture de la spiruline et pourquoi nous avons choisi d’en faire notre spécialité.

Grâce à plusieurs ouvrages scientifiques (que vous retrouverez en bas de page), nous avons tenté de résumer cette histoire à travers quelques dates clés.

1844
Veit Brecher WITTROCK et Carl Frederick Otto NORDSTEDT, botanistes, décrivent une algue dans leur ouvrage Algae aquae ducia exsicc qu’ils nomment Spirulina Jenneri Platensis.
1892
Maurice GOMOND fait la description d’une algue similaire trouvée en Uruguay.
1940
Pierre DANGEARD, botaniste et algologue, observe au Tchad des gâteaux composés d’une algue bleue.
1957
Max-Yves BRANDILY, anthropologue et cinéaste, filme des femmes qui récoltent un dépôt bleu-vert à la surface du lac Tchad.
1959
DESIKACHARI découvre des algues similaires au Pakistan, au Bengale et au Ceylan.
1963
Max-Yves Brandily tourne un reportage sur la récolte de la spiruline au lac Tchad
1964
Jean LEONARD, botaniste belge, observe que les Kanembous du Tchad écument la surface des mares pour y récolter une purée bleue-verte qu’ils transforment en galettes (dihé). Il constate qu’il s’agit de Spirulina Platensis et démontre sa richesse en protéines.
1966
W.V FARRAR suggère que les Aztèques aient pu réussir à se nourrir de façon équilibrée pendant des siècles en consommant une purée d’algue bleue qu’ils appellent tecuitlatl. Dès l’époque coloniale de nombreux témoignages abondaient déjà dans ce sens.

Plus récemment

1967
Geneviève CLEMENT et ses collaborateurs de l’institut Français du Pétrole isolent et purifient des souches de spiruline. Ils les cultivent pour en faire l’analyse chimique.
1970
Ripley Fox, microbiologiste américain, est le premier à tenter la culture humanitaire de la spiruline
1974
Lors de la conférence des Nations-Unis sur l’alimentation, la spiruline est présentée comme « meilleur aliment pour le futur ». Son commerce est autorisé aux Etats-Unis pour l’alimentation et la coloration des denrées alimentaires.
1975
F. DELPEUCH & al ainsi que C. SAUTIER et J. TREMOLIERES établissent la valeur nutritionnelle de la spiruline, ils remarquent notamment quelques molécules rares et nécessaires à une nutrition saine et complète. Des chercheurs découvrent que le tecuitlatl consommé au Mexique n’est autre que de la spiruline (Spirulina Maxima). La spiruline est progressivement découverte à l’état naturel dans différents lacs en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud (et même bien plus tard en Camargue ou en Corse).
1976
La société SOSA TEXCOCO démarre une culture industrielle au Mexique. Suivront de près SIAM ALGAE COMPANY à Bangkok, EARTHRISE aux États-Unis, CYANOTECH CORPORATION à Hawaï…
2004
Claude Villard, Jean-Paul Jourdan et Ripley Fox enseignent la culture de la spiruline dans le premier centre de formation au monde (Hyères, France)

La spiruline est progressivement reconnue comme « aliment le plus nutritif ».

L’ORGANISATION DES NATIONS UNIS (ONU) et l’ORGANISATION MONDIALE POUR LA SANTÉ (OMS) encourage l’utilisation de la spiruline pour lutter contre la malnutrition. L’OMS déclare que « la spiruline est l’aliment du 21 eme siècle pour l’humanité ». L’UNESCO affirme que la spiruline est « l’aliment idéal et le plus complet de demain » La FOOD AND DRUG ADMINISTRATION (FDA) aux Etat-Unis reconnaît que la spiruline est l’une des meilleures sources de protéines. De nos jours, de nombreuses usines, notamment en Inde, en Chine et en Amérique du Sud, produisent l’essentiel de la consommation mondiale (en 2010 la Chine produisait à elle seule 62 300 tonnes). La plupart des compléments alimentaires à base de spiruline vendus en France est importé et il est parfois très difficile de connaitre l’origine et le mode de production de ces produits. La production française est d’environ 35 tonnes/an. La spiruline y est surtout cultivée par de très petites exploitations et vendue en circuit court.